Zoom sur … un schéma économique particulier

Publié le 17 mai 2018

Nouveau festivalier ou inconditionnel de la première heure, connaissez-vous vraiment le No Logo sur le bout des doigts ? Savez-vous par exemple d'où vient notre désormais bien connu slogan "C'est vous qui décidez" ? Savez-vous pourquoi vous ne voyez jamais d'autre marque de grands médias ou de grands groupes sponsoriser le moindre mètre carré de notre site ? Ou encore, savez-vous pourquoi "No Logo" ?
Non ?! Alors cette petite mise à jour est pour vous !

No Logo : une utopie qui dure 

Pour faire court, en 2013 on s'est dit "et pourquoi pas créer un festival ?" en gros c'était l'idée. Mais voilà, plutôt que de suivre un schéma classique et tout tracé, plutôt que de commencer à remplir des dossiers de demandes de subventions et envoyer des propositions de partenariats aux plus gros, on a voulu rester proche de nos valeurs : militantes et engagées. Alors on a créé un festival sans subvention, sans sponsor, sans mécène et avec un tarif d'entrée en moyenne plus bas que la plupart des festivals ayant une offre équivalente. Et qui plus est, prônant les circuits courts et le développement de l'économie locale ...

"Vous êtes complètement fou !!"

Ça, c'est le genre de remarques qu'on a eu un nombre incalculable de fois au début et chaque année depuis maintenant 5 ans. Alors oui, c'est vrai, on est fou. Mais on a la preuve chaque année en vous voyant toujours plus nombreux rejoindre le site des Forges de Fraisans pour trois jours de fête et de partage que la folie, parfois, ça vaut vraiment la peine ! Est-ce qu'on ferait différemment si on pouvait tout recommencer ? Sûrement pas !

"Mais alors, comment vous faîtes ?!"

Et puis ça, c'est la deuxième question qui revient le plus souvent ! On le trouve où concrètement cet argent pour monter le festival chaque année ?! Tout d'abord, dans les pré-ventes. On a la chance d'avoir un public qui anticipe sa venue au festival. À partir de mi-décembre et jusqu'au mois d'août, pas un jour ne se passe sans qu'une partie d'entre vous se rende sur notre billetterie. Donc pour faire simple, plus vous anticipez votre venue, plus vous nous permettez d'avancer sereinement dans la préparation du festival.

Après 3 années à guichet fermé, on pourrait penser que notre billetterie suffit à rentabiliser le festival. Hé bien non, il se trouve qu'on a le goût du risque par ici. Donc lorsque le festival ouvre ses portes en faisant complet, côté organisation, on est toujours pas serein ! Et c'est là que nos regards se tournent sur nos bars. On ne va pas vous mentir, comme tout festival, on a besoin que nos bars tournent. Ils représentent environs 25% de notre budget. Mais cela ne signifie pas pour autant vous prendre pour des vaches à lait : surement pas. Donc on essaye de vous proposer des boissons à des prix corrects et surtout de la qualité. Nous faisons brasser notre propre bière et nous allons chercher nos boissons chez des producteurs Franc Comtois et Alsaciens afin de vous offrir une carte régionale et qualitative. De plus, nous mettons en place chaque jour un happy hour d'une heure vous permettant de bénéficier de boissons encore moins chère. Donc 1 à 2 boissons par soir sur nos bars et vous nous permettez de réussir à boucler notre budget à la fin du festival.

Et pour terminer, un petit pourcentage provient de la vente d'emplacements restaurateurs et exposants. Nous les vendons à prix fixe et ne récupérons aucun pourcentage des ventes. Nous louons simplement les emplacements.

Voilà, vous savez désormais exactement comment un festival indépendant fait pour se financer.
Vous l'aurez donc compris, sans vous, sans votre adhésion, sans votre fidélité, le No Logo n'en serait pas là aujourd'hui. Si cette utopie dure depuis 5 ans et s'apprête à donner sa 6ème édition, c'est uniquement car vous êtes au rendez-vous. Merci !

Avec ce schéma économique particulier et risqué, nous avons pu voir à notre échelle que grâce à tout un public, à toute une communauté, on pouvait faire de grandes choses. Aujourd'hui, les festivaliers ne sont plus obligés d'être des consommateurs, vous pouvez être à nos côtés, acteurs de votre festival. En vous exprimant, en adhérant au concept et aux valeurs et en venant vivre trois jours de fête et de partage.

PS : si vous avez loupé notre article expliquant pourquoi il n'y a pas de bénévoles au No Logo, c'est par ici !