City Kay

Avec STRANGE THINGS, le groupe rennais intègre un noyau Roots Vintage dans une production Electro Pop contemporaine : les références à l’âge d’or du Reggae côtoient nappes atmosphériques, beats électro, textures et claviers minimalistes inspirés de l’Ecole New Yorkaise. A l’instar de l’abstract Hip-Hop, on peut parler d’Abstract Roots.Les 6 musiciens proposent beaucoup de nouveautés, sur cet album, et c’est avec plaisir qu’on retrouve le timbre et la voix polymorphe de Jay Pharaoh, aussi à l’aise en spoken word et rap qu’en vocaliste !

x