Meta & The Cornerstones

Adolescent, il rappe dans les rues de Dakar sous le nom de Meta Crazy. Il rejoint New York pour la musique, il y découvre le roots-rock-reggae, transplanté aux États-Unis par l’exode Jamaïcain. Meta commence à expérimenter une musique issue des sons qu’il a écoutés tout au long de sa vie, au côté d’un solide groupe d’instrumentistes originaires du monde entier qu’il a su rassembler. Il entrelace les sonorités aux nombreuses mélodies afrobeat et latines partout présentes à New York. C’est ainsi qu’il crée Meta and the Cornerstones.

x